Vers un premier festival de graffitis à Port-au-Prince

art
© brooklynstreetart.com

En collaboration avec le Kolektif Basquiat, regroupant 7 artistes de « street art », les Ateliers d’arts visuels Ganthier projettent d’organiser, pour la fin du mois de juillet 2015, la première édition du Festival de graffitis et des arts urbains autour du thème « engagement et citoyenneté » à Port-au-Prince, apprend AlterPresse.

Le « street art », communément appelé graffiti, ne serait pas trop bien vu en Haïti.

L’idée du festival est justement née de cette répulsion paradoxale, indiquent les organisateurs.

Alors que les graffitis disent, tout haut, ce que beaucoup pensent tout bas, ils demeurent une activité illégale.

Les graffeurs passeraient pour des vandales.

En prélude au festival, deux journées d’atelier ont eu lieu au Centre d’art, les 16 et 17 juillet 2015, autour de la technique du pochoir, une technique d’impression permettant de reproduire, plusieurs fois, des caractères ou des motifs sur divers supports.

Au cours de ces deux journées, les jeunes ont eu à reproduire, en pochoir, des figures emblématiques de l’art pictural haïtien, notamment Roland Dorcely (né à Port-au-Prince en 1930), Georges Liautaud (26 janvier 1899 – août 1992), André Pierre (27 juillet 1914 – 4 octobre 2005), Francine Murat (1919 – 2010) et Jacques Roumain (4 juin 1907 – 18 août 1944).

Trois des graffeurs du Kolektif Basquiat ont assuré l’atelier.

Le Kolektif Basquiat est une association regroupant de jeunes artistes et graffeurs haïtiens, dont : Raynald Beaufort (Young) Jerry Moise Rosembert (Jerry) Olivier Ganthier (OliGa) Hamson Elysée (Assaf), Gary Franccois et Mickenson Rejouis (Marchal).

Source

Add Comment

Your email is safe with us.

Se connecterHaiti Loisirs

For faster login or register use your social account.

ou

Les détails du compte seront confirmés par email.

Réinitialiser votre mot