Navigation Menu

Webert Sicot, (1934-1985 à Port-aux-Prince) est un musicien Haïtien, multi-instrumentiste et saxophoniste de génie. Il s’est frayé très tôt un chemin dans le music-hall Haïtien après avoir été formé avec son frère Raymond par l’un des plus célèbres musiciens de l’époque à Haïti: Augustin Bruno ( surnommé «le manchot des Casernes Dessalines» ).

Musicien dans l’âme, Wébert Sicot a, dès l’adolescence, fréquenté les musiciens les plus expérimentés tels que François Guignard. C’est celui-ci qui recommanda l’adolescent ainsi que son frère Raymond à Claudin Toussaint qui les embaucha afin de renforcer les rangs de son «Jazz Capois». C’est là que Wébert Sicot entama sa carrière de musicien professionnel.
Dés lors, Wébert Sicot ferra la navette entre le Jazz Des Jeunes et L’orchestre Saieh avec lequel il enregistrera un disque.
Il se retrouve ensuite au sein du Conjunto International ( Futur Ensemble aux Calebasses ), sous la conduite de son ami Nemours Jean Baptiste avec lequel il créa le rythme compas  .
Fin 1955, il quitte l’Ensemble aux Calebasses pour l’Ensemble Cabane Choucoune avec lequel il enregistre sur le label  » La Belle Créole  » sous le nom de Wébert SICOT .