Navigation Menu
Confiture d’ananas: recette créole traditionnelle.

Confiture d’ananas: recette créole traditionnelle.

in Gastronomie

Niveau de difficulté : Facile.

Ingrédients : pour un ananas.
– 1 Ananas
– Sucre 3/4 du poids de l’ananas.
– 1 citron.
– 1 gousse de vanille ( facultatif ).
– Rhum barbancourt ( facultatif ).

Préparation de la recette :

Éplucher l’ananas, retirer le cœurs et les yeux et couper la chair en morceaux.

Pesez votre ananas préparé, et réservez les 3/4 du poids de l’ananas pour le sucre.

Pressez le citron.

Mettez l’ananas, le jus du citron et le sucre dans la bassine à confiture, mélangez et portez à ébullition. faites cuire environ 20 minutes en mélangeant régulièrement.

Vérifiez la cuisson en versant quelques gouttes sur une assiette froide puis penchez l’assiette. La confiture doit couler doucement.

Écumez et procédez sans attendre à la mise en pots. couvrez et stérilisez.

Facultatif : Avant la mise en pot, vous pouvez ajouter une gousse de vanille découpée en 5 ou 6 morceaux (autant que de pots) et ajoutez une larme de rhum pour parfumer.

Information :

La confiture est l’art de conserver par le sucre, fruits, légumes, tiges, racines, feuilles ou fleurs que l’on fait cuire afin de les amener à un degré de déshydratation suffisant pour en assurer la conservation. La confection de la confiture conjugue un temps de cuisson qui ne doit être ni trop long ni trop faible et un savant équilibre entre le sucre, les fruits, la pectine, l’acidité et les éventuels ingrédients ajoutés. La cuisson du mélange des fruits et du sucre amène la préparation à un degré de déshydratation suffisant pour en assurer la conservation. Dans le produit final, la teneur en sucre total, déterminée par réfractomètre, doit être égale ou supérieure à 60 %. Cette concentration est également celle qui permet une bonne prise des confitures dans les conditions habituelles de transformation des fruits.

Un jus de citron ajouté en début de cuisson préserve la couleur des fruits en raison de l’acide ascorbique (vitamine C) qu’il contient et qui bloque diverses réactions enzymatiques dont des réactions d’oxydation.

Source