Port-au-Prince

Le Port au Prince fut fondé en 1749 par les colons français, habitants sucriers sur l’habitation Randot, au Bel-air. En 1770, elle remplaça Le Cap-Français comme capitale de la colonie de Saint-Domingue, mais fut détruite par un séisme le 3 juin.

Pendant la Révolution française, elle fut rebaptisée « Port-Républicain » le 22 septembre 1793.

L’armistice du 30 mars 1798 permit au général de division Toussaint Louverture de régler les détails de la retraite de l’armée anglaise de Saint-Domingue[, avant l’entrée triomphale du général noir et de son armée d’ex-esclaves dans Port-au-Prince le 16 mai 1798[. L’armistice avait pour objectif les négociations par lesquelles il fut décidé que les anglais quitteraient leur dernier bastion, le Môle-Saint-Nicolas, le 31 août 1798.

Après l’échec de l’expédition de Saint-Domingue de 1802, la ville devint en 1804 la capitale du nouveau pays indépendant : Haïti ; l’empereur haïtien Jean-Jacques Dessalines dit Jacques Ier lui rendit le nom de Port-au-Prince. Il sera tué le 17 octobre 1806, à Pont-Rouge, situé à l’entrée nord de la ville. Lorsque Haïti se partagea en royaume (au nord) et république (au sud), Port-au-Prince devint la capitale de la république sous Alexandre Pétion.

Source

Se connecterHaiti Loisirs

For faster login or register use your social account.

ou

Les détails du compte seront confirmés par email.

Réinitialiser votre mot